• Johnny_Rotten

Le Salon by Thé des Ecrivains

John Lydon, alias Johnny Rotten, en signature exclusive au Salon

Dimanche 19 octobre 2014 de 18h00 à 20h00

Rencontre et Dégustation

Le Salon by Thé des Ecrivains est fier d’accueillir John Lydon, alias Johnny Rotten, pour son passage en France à l’occasion de la sortie nationale de son autobiographie intitulée La Rage est mon énergie, parue aux éditions du Seuil.

Monument vivant du rock, figure de proue du punk (terme que par ailleurs il n’approuve pas), pilier des Sex Pistols puis leader de Public Image Limited, on ne présente plus le personnage… qui d’ailleurs le fait lui-même dans ce puissant travail autobiographique. De son enfance dans un quartier mal famé de Londres, où, tout petit, il a contracté la méningite en jouant dans des flaques d’eau contaminées par la pisse de rat, à sa reconversion rock-world avec PiL en passant par la création des Pistols avec son ami Sid Vicious (nommé ainsi en hommage à son hamster), Lydon croque à sa manière très personnelle son entourage : Malcolm McLaren, Vivienne Westwood, Richard Branson, Souxsie Sioux ou Paul Weller, Nora Foster, sa femme depuis 30 ans. Il se souvient des descentes de police, de la drogue, de sa carrière d’acteur à NY avec Harvey Keitel, de ses sessions avec David Bowie et Roger Waters.

Ses chansons incendiaires devenues mythiques, « God save the Queen » et « Anarchy in the UK » ont fait de lui la cible des tabloïds et de mouvements anti-punks qui lui ont valu d’être molesté, jusqu’à recevoir des coups de couteau et manquer de justesse perdre un œil. L’année 1977, il l’a passée quasi reclus, alors que son impact sur toute une jeunesse révoltée prenait une place énorme.

A travers ce parcours hors-norme déroulé au long de plus de 700 pages haletantes, toute une période glorieuse de l’histoire de la musique est évoquée, et, au-delà, un précieux témoignage sur les bouleversements culturels de l’époque livré aux lecteurs. Du chant à l’écriture, John Lydon n’a rien perdu de son énergie brute.
Une rencontre d’exception à ne pas manquer.

La Rage est mon énergie, Mémoires, John Lydon (Johnny Rotten), traduit par Marie-Mathilde Burdeau, Marc Saint-Upéry, Le Seuil – Documents, 720p., 25€.

Le Salon by Thé des écrivains / 16 rue des Minimes, 75003 Paris / 01 40 29 46 25 - Métro : Saint-Paul (l.1) ou Chemin vert (l.8)